Les historiens de Jarjayes: l’Abbé Félix ALLEMAND

par | Avr 10, 2020 | MÉMOIRE DES HOMMES | 0 commentaires

Né le 4 septembre 1844 à Saint-Michel-de-Chaillol , Pierre-André-Félix ALLEMAND a été ordonné prêtre le 21 décembre 1867, nommé vicaire de Tallard le 1er janvier 1868, et curé de Saint-Auban-d’Oze le 1er octobre suivant. C’est dans cette paroisse que s’éveilla sa vocation historique. Pendant cinquante ans il fit œuvre d’érudition : le Bulletin de la Société d’études des Hautes-Alpes contient une multitude d’articles des plus variés sur l’histoire du département des Hautes-Alpes.

Une de ses premières publications fut la monographie du Prieuré du Saint-Sépulcre d’Aspres-les-Veynes, parue dans le bulletin de 1884. Depuis cette date, son activité dans le domaine de l’érudition ne se ralentit pas, et il publia successivement des études sur le val d’Oze, Montmaur, le canton de Jarjayes, le prieuré de St Maurice de Valserres, la vallée de la Vence… En 1911, il publia son immense Dictionnaire Biographique des Hautes-Alpes, qui fut salué par ses pairs à sa sortie.
Il se laissa aussi tenter par le genre biographique et écrivit des notices sur de grands personnages locaux et notamment celle sur le Chevalier de Jarjayes.
En effet, l’Abbé Félix ALLEMAND avait été nommé curé de Jarjayes le 1er juillet 1893 et il consacra plusieurs années de sa vie à rechercher dans les archives du village et du département les sources des ouvrages qu’il a publiés sur le village et ses illustres personnages.

Parmi ses publications traitant de Jarjayes, on trouve notamment :

– Histoire de Jarjayes, Editeur : E. Jouglard 1895
– Le Chevalier de Jarjayes- biographie 1745-1822, 1896
– Une belle fille du chevalier de Jarjayes et son rôle dans la vie et l’oeuvre de Balzac, Editeur : Société d’études des Hautes-Alpes 1902
-Jarjayes et ses deux archevêques, Editeur : Impr. Jean & Peyrot 1918
– Une belle fille du chevalier de Jarjayes Louis Antoinette Laure Hümer et son rôle dans la vie et l’oeuvre de Balzac Gap : imp. L. Jean et Peyrot

L’infatigable abbé, sociétaire depuis 1883 de la Société d’Etudes des Hautes Alpes et membre du Comité de publication depuis 1897, est décédé le 5 novembre 1918 au Hameau des Meyères, hameau de Gap, situé entre Gap et Jarjayes, où il s’était retiré en 1913 pour s’y reposer tout en poursuivant sans relâche ses travaux d’érudition.

S’il est un personnage qui mérite la qualification d’ « Historien de Jarjayes », c’est bien l’Abbé Félix Allemand !

J. Samuel
Croquis BSEHA 1918

Logo_3-Chateaux_Fond Blanc Association Trois Châteaux

Bienvenue, nous sommes l’association Trois Châteaux de Jarjayes 

Ici vous découvrirez nos actions passées et à venir mais aussi du contenu sur le village de Jarjayes, son histoire et son patrimoine. 

Bonne visite. 

CLIQUEZ SUR UNE CATÉGORIE

HISTOIRE DE JARJAYES 

MONUMENTS ET LIEUX

MÉMOIRE DES HOMMES

ÉVÈNEMENTS

REVUE DE PRESSE

PHOTOS ANCIENNES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *