LE CADRAN SOLAIRE DU HAMEAU DES TANCS

par | Nov 3, 2020 | MONUMENTS ET LIEUX | 0 commentaires

Le département des Hautes-Alpes serait le département français qui possède le plus de cadrans solaires peints.

La grande majorité de ces cadrans date des XVIIIe, XIXe et début XXe siècles, et se trouvent pour une grande partie dans la région du Queyras, du Briançonnais, de la Vallouise et de l’Embrunais. Il existe d’ailleurs un circuit touristique qui permet aux amateurs de parcourir la Route des Cadrans Solaires.

Les cadrans solaires du sud des Alpes sont les témoins d’une tradition ancestrale remontant au XVIIIe siècle. Ce sont de superbes instruments de mesure du temps liés à l’histoire de l’astronomie, qui ornent un grand nombre de façades de monuments, édifices publics ou maisons de villes et villages de la Région.

Agrémentés de devises et sentences religieuses, les cadrans solaires se présentent sous forme de fresques ou de sculptures.

On peut découvrir au hameau des Tancs à Jarjayes un cadran solaire remarquable, réalisé en 1854, situé sur la façade de la maison de village de M. et Mme DELAUNAY.

Sur la façade sud de cette ancien relais de Poste situé sur le tracé de la Route Nationale 942, on peut admirer cette fresque d’1,96 m sur 1,57 m de style Zarbula *(voir note en bas de page) dont la devise est

 » SOL ME VOS UMBRA REGIT « 
 » Moi c’est le soleil qui me dirige, vous c’est l’ombre « 

Gravé et peint sur enduit à la chaux, le cadran avec encadrement en escalier simple et arrondi sommital, est surmonté de deux oiseaux exotiques posés de part et d’autre de l’encadrement. Le sommet de l’arc de cercle est surmonté d’une marmotte avec quelques feuilles à la patte.

Sous l’arc de cercle, un médaillon central retient un drapé et laisse flotter un ruban de chaque côté. La date est disposée de part et d’autre au dessus de l’encadrement, 18 à gauche, 54 à droite.

Éléments décoratifs : oiseaux exotiques, écureuil, draperies cantonnières relevées par des patères , avec embrasses, cordelières et glands.

L’oeuvre n’est pas signée, mais certains spécialistes pensent que la partie basse où figurait la signature pourrait avoir été détériorée et restaurée une première fois dans la première moitié du siècle dernier. La partie haute, en revanche porte incontestablement l’empreinte de Giovani Francesco ZARBULA qui signait son travail ZGF ou GZF.

La maxime «  SOL ME VOS UMBRA REGIT » figure sur 3 cadrans signés ZGF situés dans le Queyras à SAINT-VÉRAN, dans le Quartier de Pierre-Belle (daté 1858 restauré en 1995), à ARVIEUX, sur une ferme auberge (1857) et au lieudit Saint-Blaise, à BRIANÇON, cadran de Zarbula daté « 1870 » dont la devise serait aujourd’hui effacée, mais signalée autrefois sous la forme « SOL MF VUS UMRA REGIT » (Paroles de Soleil Tome II – Olivier ESCUDER).

La plupart des cadrans solaires de ZARBULA sont situés dans le nord du département. Celui-ci serait la plus méridionale des œuvres de cet artiste. Une légende voudrait qu’il l’ait réalisé par amour pour une jeune fille du pays.

Ce cadran solaire, peu connu des jarjayais, a malheureusement été très altéré par le temps et mériterait une sérieuse restauration.

Les couleurs d’origine sont estompées, plusieurs fissures, pertes et décollements d’enduit ont détérioré la structure, et l’on ne peut malheureusement que constater que ce chef d’œuvre soumis à l’ usure inexorable du temps, est voué à la disparition. 

L’oeuvre n’est pas classée monument historique mais elle est répertoriée parmi les cadrans solaires les plus remarquables du département, ce qui ne le protège pas des ravages du temps ni d’une simple réfection de façade.

Le coût de la restauration par un entreprise spécialisée, qui s’effectuerait sous la direction des Bâtiments de France, s’élèverait, selon plusieurs devis fournis en 2012, entre 5000 et 8000 €.

Compte tenu du coût, bien trop élevé pour les propriétaires, la recherche de subventions, le recours à l’appel aux dons ou à une souscription pourrait être envisagée.

Mécènes, philanthropes, ou simples donateurs amoureux de patrimoine ancien, faites vous connaître ! L’Association Trois-Châteaux se chargera de relayer vos propositions, monter les dossiers et mettre en place une collecte sécurisée des fonds.

Jean Samuel
Novembre 2020

*Note : Près d’une centaine de cadrans solaires réalisés entre 1830 et 1880 est attribuée à un cadranier appelé Zarbula. La notoriété de cet artiste cadranier d’origine piémontaise est exceptionnelle et reste cependant mystérieuse. On ne sait pas grand-chose de Zarbula. On ignore jusqu’à son nom : Zarbula ou Zerbolla ? La plus grande partie de ses créations se situe dans le Nord-Est du département des Hautes-Alpes (05) : Briançonnais, Queyras, Vallouise, Clarée, … D’autres cadrans se trouvent en Ubaye (04), à Valloire (73) et du côté italien dans le Val Chisone en Piémont ( michel.lalos.free.fr).

Sources:
-sites sur les cadrans solaires de Michel Lalos: http://michel.lalos.free.fr/cadrans_solaires/
-http://cadsolal.canalblog.com/
-http://acces.ens-Lyon.fr/terre/univers/20130826_CLEA_Circuitcadranssolaires.pdf
-Paroles de Soleil Tome II – Devises des cadrans solaires de France – Olivier ESCUDER- Editions Le Manuscrit 2005.

Illustration: carte postale Collections Pierre Ricou 

Logo_3-Chateaux_Fond Blanc Association Trois Châteaux

Bienvenue, nous sommes l’association Trois Châteaux de Jarjayes 

Ici vous découvrirez nos actions passées et à venir mais aussi du contenu sur le village de Jarjayes, son histoire et son patrimoine. 

Bonne visite. 

CLIQUEZ SUR UNE CATÉGORIE

HISTOIRE DE JARJAYES 

MONUMENTS ET LIEUX

MÉMOIRE DES HOMMES

ÉVÈNEMENTS

REVUE DE PRESSE

PHOTOS ANCIENNES

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *